Cire orientale home made

La cire orientale est un caramel auquel on ajoute du jus de citron ce qui l’empêche de durcir. Il s’agit d’une des plus anciennes méthodes d’épilation, qui connaît depuis quelques années un très net regain d’intérêt. Elle a également un effet exfoliant sur les peaux mortes.

Préparer sa cire orientale 

On peut fabriquer soi-même la cire, selon les nombreuses variantes de recettes disponibles. Dans l’idéal, il est préférable de se faire aider d’une personne en ayant déjà l’expérience, sinon il faudra sans doute quelques tâtonnements avant d’obtenir la consistance idéale.

C’est pourquoi nous recommandons de commencer par préparer de petites quantités, en suivant par exemple la recette ci-dessous.

Dans une casserole, à feu doux, faire caraméliser 4 cuillères à soupe de sucre fin pour 1 cuillère à soupe d’eau. Ajouter 2 cuillères à soupe de jus de citron filtré et 1 cuillère à soupe de miel.

Arrêter la cuisson dès que le mélange est doré (ne pas laisser le caramel brunir). On pourra ajuster la consistance en ajoutant un peu d’eau si nécessaire. Attention à ne pas se brûler pendant la préparation ou lors de l’application.
Dès que la cuisson est arrêtée, verser la pâte sur une plaque ou dans un pot et la laisser refroidir quelques minutes.
À l’aide d’une spatule, étaler de fine couche sur les zones à épiler. Appliquer dessus une bande de tissu prête à l’emploi (en vente en grandes surfaces).

Bien la faire adhérer à la cire puis la décoller d’un geste brusque, à rebrousse-poil. Recommencer l’opération très rapidement sur une autre zone. Pour les jambes, commencer aux chevilles pour finir aux genoux.

Astuce: il existe sur le marché des préparations de cire orientale de bonne qualité, notamment des cires biologiques.

Nous vous conseillons de vous initier à la méthode avec une cire orientale du commerce. Gardez en un peu, cela vous servira de modèle pour la consistance de vos préparations.

Prendre soin de sa peau après une épilation à la cire

Gel ou huile post-épilatoire

Diluer 15 gouttes d’huile essentielle de lavande fine ou de tea-tree dans 2 cuillères à soupe de gel d’aloès, d’huile fine (abricot, amande douce) ou de macérat de camomille.

Ajouter ensuite 1 cuillère à café d’huile d’onagre. En cas de peau sensible, très réactive, préférer l’huile essentielle de camomille (les 2).

Le gel d’aloès en tube est idéal pour calmer et réhydrater la peau agressée par l’épilation. On peut l’employer pur pour cet usage.

Astuce: on peut préparer une plus grande quantité de cire et la conserver au réfrigérateur pendant plusieurs mois. Il suffira de la ramollir au four à micro-ondes ou au bain-marie avant l’emploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *