Epilation laser : faut-il avoir recours à une crème anesthésiante ?

Chaque année, les femmes françaises arrachent de leurs gambettes pas moins de 12 000 tonnes de poils, pour un total de 735 millions d’épilations annuelles réalisées dans les instituts de beauté.

Parmi les méthodes d’épilation les plus courantes, l’épilation au laser continue encore de séduire les femmes et les hommes.

Même avec les différentes techniques nouvellement inventées, telles que le Botox, le surfaçage au laser, l’épilation au laser demeure toujours le traitement le plus sollicité auprès des professionnels de l’épilation. Bien que généralement pas aussi douloureux que le surfaçage au laser ou le traitement chimique profond, cette technique intemporelle peut encore dérouter certains néophytes de l’épilation.

Si la plupart des utilisatrices trouvent que l’épilation au laser est moins douloureuse que toutes les autres techniques d’épilation, d’autres ressentent, cependant, une sensation de brûlure et de piqûre.

C’est la raison pour laquelle beaucoup de femmes et d’hommes ont recours à une crème anesthésiante pour ne rien ressentir lors de leur traitement.

L’épilation laser, c’est quoi ?

C’est une technique relativement récente qui nécessite l’utilisation d’un faisceau de lumière concentrée sur le pigment des follicules pileux.

Puisque l’épilation laser cible les pigments, plus la couleur des cheveux est foncée, plus le laser sera efficace.

Dans tous les cas, la peau environnante n’est pas affectée par le traitement car elle n’est pas de la même couleur que les poils. C’est aussi la raison pour laquelle le bronzage est déconseillé pendant six semaines précédant le traitement.

La crème anesthésiante, c’est quoi ?

Puisqu’il est courant de ressentir des sensations de brûlures ou de piqûre lors d’une épilation laser, de nombreux professionnels de la beauté recommandent l’utilisation d’une crème anesthésiante.

Il s’agit d’un produit efficace qui s’applique localement pour contrer ces sensations de brûlure et d’irritation, provoquées par les faisceaux de lumière du laser.

En règle générale, une crème anesthésiante doit contenir de la benzocaïne, de la lidocaïne ou de la tétracaïne comme agent actif, et peut même contenir tous ces trois composants pour un maximum d’effets. Ces trois substances assurent l’absorption immédiate de la crème dans la peau, ce qui anesthésie la zone cutanée environnante en quelques secondes.

Aujourd’hui, la plupart des professionnels de la beauté féminine utilisent des crèmes anesthésiantes à trois composants. Celles-ci contiennent à 20% de la benzocaïne ainsi qu’un mélange de lidocaïne et de tétracaïne 80% de leur concentration.

Bien entendu, l’utilisation de cette crème élimine la sensation d’inconfort et permet l’utilisation d’un laser plus puissant pour des résultats rapides.

Que vous choisissiez une crème composée à 5% de lidocaïne ou encore une crème triple anesthésiante, il est toujours préférable de comparer les propriétés thérapeutiques de votre produit.

En effet, toutes les crèmes sur le marché ne se valent pas, et certaines ne sont pas aussi efficaces que d’autres, et pourraient fonctionner différemment sur différents types de peau.

Rappelons aussi que le recours à une mauvaise crème anesthésiante peut multiplier le risque d’effets secondaires tels que l’irritation et l’anesthésie prolongée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *