Épilation définitive

épilation lumière pulsée ou laser

Attardons-nous sur les deux principales techniques actuelles d’épilation définitive, l’épilation au laser et l’épilation à la lumière pulsée. Aucune technique n’est à ce jour vraiment 100% définitive mais une répétition de ces techniques conduira au résultat escompté et si la repousse est éventuellement présente elle ne représentera plus qu’un fin duvet.

Combien ça coûte?

AU LASER
Maillot/aisselles: 5 séances à 1 mois d’intervalle. De 80 € à 100 € la séance.
•     Lèvres: 5 à 10 séances à 15 jours d’intervalle pour les trois premières, puis espacées de 1 mois jusqu’à la fin du traitement. 50 € env. la séance.
e Demi-jambes: 5 séances à 1 mois d’intervalle. De 150 € à 200 € la séance.
•     Jambes entières: 5 séances à 1 mois d’intervalle. De 200 € à 300 € la séance.
AVEC LA LUMIÈRE PULSÉE
Maillot: 6 séances à 8 semaines d’intervalle. 120 € la séance.
e Aisselles: 6 séances à 8 semaines d’intervalle. 100 € la séance.
•     Lèvres: 6 séances à 1 mois d’intervalle. 40 € la séance.
•     Demi-jambes: 6 séances à 6 semaines d’intervalle. 240 € la séance.
•     Jambes entières: 6 séances à 6 semaines d’intervalle. 440 € la séance.

L’épilation définitive au laser

LE PRINCIPE
Le laser émet un rayon lumineux qui atteint la racine du poil à travers la peau. Au contact de la mélanine (la pigmentation) du poil, ce rayon se transforme en chaleur qui détruit le bulbe pileux.

Pourquoi le laser réussit-il à le brûler sans altérer la peau? Parce qu’il cible uniquement la mélanine. Le médecin règle sa puissance et le temps d’exposition selon la surface de la peau exposée, son type et l’épaisseur du poil.

COMMENT SE DÉROULE UNE SÉANCE?
Le traitement laser s’effectue sur un poil court fraîchement rasé. Vous êtes allongée et portez des lunettes anti-rayonnements. On protège aussi vos grains de beauté. Le médecin diffuse le laser sur la zone à traiter et progresse généralement par lignes, afin de ne pas traiter deux fois le même endroit. Pour les grandes surfaces comme les jambes, il les recouvre de bandelettes qu’il retire au fur et à mesure de l’épilation.

LE LASER PEUT-IL DÉTRUIRE LES POILS EN UNE SÉANCE?
Non, car il ne détruit que les poils qui sont en phase de repousse (phase anagène) le jour de la séance. C’est durant cette phase germinative que les poils se chargent en mélanocytes, cellules pigmentées, qui absorbent le faisceau laser. Il faudra attendre une nouvelle repousse pour détruire ceux qui lui ont échappé.

EST-CE DOULOUREUX?
Ce n’est pas très agréable: picotements, sensation de chaleur comme après un léger coup de soleil. Pour ne pas irriter la peau, les lasers sont équipés d’un système de refroidissement. Le médecin peut appliquer auparavant une crème de soin anesthésiante (Emla).

ET APRÈS?
Des rougeurs temporaires peuvent apparaître. Les poils tombent progressivement les jours suivants.

A QUEL TYPE DE POILS CONVIENT PARTICULIÈREMENT LE LASER?
Aux poils noirs et épais, car l’appareil envoie un faisceau de lumière qui est absorbé par la mélanine, le pigment du poil. Ce dernier doit exister en quantité suffisante afin que la lumière se transforme en chaleur à son contact. Ainsi, la mélanine est détruite et, avec elle, la racine du poil. Si, en plus, la peau est claire, il agit sans risque de brûlure. Si le poil est fin ou la peau mate, le médecin opte pour un autre laser, tel que le Nd-Yag Long Pulse, pour épiler tout en protégeant la peau.

L’épilation définitive à la lumière pulsée

LE PRINCIPE
Cette nouvelle technique fonctionne sur le même principe que le laser. Mais, contrairement à lui qui a une action ciblée et une longueur d’ondes précise, la lumière «pulsée» possède plusieurs longueurs d’ondes et un spectre lumineux plus large: elle traite les poils clairs allant du blond au roux. Seuls les poils blancs dépourvus de mélanine ne peuvent être éliminés. 3 semaines plus tard, les poils tombent. La peau reste lisse 4 à 6 semaines. Il faut patienter là 2 semaines avant la prochaine séance.

COMMENT SE PASSE LA SÉANCE?
L’esthéticienne ou le médecin applique un gel frais sur la zone à épiler pour faciliter la pénétration lumineuse. Vous portez également des lunettes de protection. L’appareil envoie un flash toutes les deux secondes et détruit ainsi les bulbes pilaires.

EST-CE DOULOUREUX?
Non, on ressent seulement quelques picotements. Au final, on applique un gel apaisant.

ET APRÈS?
Rien de particulier, si ce n’est de légères rougeurs qui peuvent apparaître pendant 20 minutes.
Le résultat est-il définitif avec ces deux procédés?
•     Dans les deux cas, il est plus juste de parler d’épilation progressivement définitive. Car ces techniques ne détruisent que 60 à 70 % des poils, même lorsqu’ils sont en phase ana-gène. Les 30 à 40 % restants repousseront sous la forme d’un duvet et devront subir une autre séance d’épilation.
Quand est-il interdit de pratiquer ce type d’épilation?
•     Chaque fois que la peau peut présenter des risques de photosensibilisation: pendant la grossesse; si vous suivez un traitement à la vitamine A comme le Roaccutane; si vous êtes bronzée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *